Peut-on sortir du nucléaire sans tuer la voiture électrique?

Petite infographie sur les effets financiers d’une sortie totale du nucléaire voulu par les candidats PS sous la pression de la nécessité d’une alliance avec les Verts.

Ce n’est pas la première fois que je vous parle de mon inquiétude sur le sujet. Comme vous le savez je suis pour que l’évolution des techniques nous permette de préserver nos modes de vie tout en en améliorant sa qualité et surtout en poussant aux maximum la préservation de l’environnement.

Exemple : trop de pollution dans les villes CO2 et microparticule, cela est dû au  mode de propulsion des voitures.
Ma solution: la propulsion électrique.

Cela entraine une hausse de la consommation d’électricité évidente. Qu’il faut pour moi combler via des moyens de production renouvelable et des économies d’optimisation énergétique en faisant  attention au prix. En supprimant la source nucléaire, garante de notre indépendance énergétique électrique, le bond technologique et économique de la voiture électrique est impossible car nous n’aurons pas assez d’énergie propre sans CO2 à un prix raisonnable. Je ne vois pas l’intérêt de faire une voiture électrique pour dépolluer notre environnement si on utilise de l’énergie produite par des centrales carbonées. Quand à l’idée de supprimer les véhicules individuels en le remplaçant par des transports en communs comme le rêve les Verts, cela est déjà difficile en ville, impossible en banlieue alors à la campagne…

One thought on “Peut-on sortir du nucléaire sans tuer la voiture électrique?